Avant d’appeler Belgacom…

Que ce soit pour un régler un souci, demander de l’aide, effectuer des changements à propos de son abonnement, … parfois, on est obligé d’appeler son opérateur.

Rien de plus simple : on appelle le numéro de Belgacom, on suit le joli menu ( « Pour français, appuyez sur 2 . »  « Pour parler à…, appuyez sur… » ). Jusque là, rien à dire. Généralement, le client a ( plus ou moins ) satisfaction. Mais où est le problème, me direz-vous ?

Oh, ce n’est que quelques temps plus tard que la désagréable surprise apparaît : le numéro à partir duquel vous avez appelé devient le numéro de contact. Jusque là, pas de souci non plus.
Oui, mais…

Vous avez téléphoné avec le GSM de votre lieu de travail ( qui n’est donc pas le vôtre ), à partir de celui d’un ami, d’un de vos enfants, ou même du premier qui passe devant chez vous… c’est ce numéro qui devient votre numéro de contact.

Vous avez un rendez-vous ? C’est avec ce numéro qu’on vous appellera… pas le vôtre !
Vous attendez le technicien ? Il préviendra votre boulot ( c’est gentil, mais… vous n’y êtes pas/plus ! ) !
Vos appelez le 0800/33.800 ? Vos enfants recevront un SMS leur demandant si cela s’est bien passé.

Belgacom enregistre donc sans vous en avoir demandé l’autorisation au préalable comme numéro auquel vous contacter tout numéro à partir duquel vous les appelez.
Et pour désassocier les deux, c’est mission, impossible : demandes, plaintes, rien n’y fait.
C’est malheureusement ce qui m’est arrivé.

Je sais, c’est vrai… En principe, on appelle à partir de son propre GSM, pas celui d’un autre… Mais ne me dites pas que vous n’avez jamais dit « Prête-moi un peu ton GSM, je dois appeler… ».

Alors, avant d’appeler Belgacom… réfléchissez au numéro à partir duquel vous appelez.

 

Tiens… Sont-ils les seuls à faire de même ?

Ce contenu a été publié dans Généralités, Humeurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *