A propos de LuxLeaks, SwissLeaks et autres « scandales »

LuxLeaks, SwissLeaks, Enquête du fisc visant des Diables rouges, … Ces derniers temps, la Presse fait écho de bon nombre de scandales financiers.

C’est suite à une discussion récente avec un copain ( Clément, si tu me lis… ) que j’ai eu envie d’écrire ce billet.

LuxLeaks, SwissLeaks, … : De quoi s’agit-il ?

Avant de réagir, il convient d’expliquer ( brièvement, je ne suis pas un spécialiste du domaine ) de quoi il retourne :

  • Le « LuxLeaks » est le nom donné à ce scandale financier révélé en novembre 2014. Le fisc luxembourgeois a généreusement permis l’exil fiscal d’entreprises, qui paieraient alors moins d’impôts que dans leur pays d’origine.
  • Le « SwissLeaks » est le nom donné à la révélation par la presse, en février de cette année, d’un système de fraude fiscale par la Banque HSBC en Suisse.

Enfin, récemment, on apprend que des Diables Rouges ont créé des sociétés au Luxembourg afin d’y percevoir des revenus, tout en profitant de conditions plus favorables qu’en Belgique.

Si je ne me trompe pas, tout cela serait légal.

Normal, mais pas moral

Toutes ces affaires, est-ce normal ? À mon sens oui.

Tout contribuable ne cherche-t-il pas à payer le moins d’impôt possible ? Dès lors, nous cherchons tous à pouvoir bénéficier d’un maximum de déductions légales.
Qu’une entreprise ou quelqu’un qui a plus de moyens puisse se payer les conseils d’un spécialiste et/ou profiter de conditions plus favorables ailleurs, tout en respectant la Loi, cela est normal.

Quand on lit d’ailleurs que certains Diables rouges utilisent ce genre de montage financier car, exemple cité par la DH, les revenus publicitaires ne sont imposés qu’à 20% au Luxembourg alors qu’ils le seraient à 100% en Belgique, on ne peut s’empêcher de penser qu’ils ont somme toute raison, et que le problème se situe plutôt au niveau de la pression fiscale…

Cela étant, est-ce moral ? Le fait de ne pas contribuer ainsi à participer à l’impôt ( qui permet à l’État de fonctionner, rappelons-le ! ), donc d’y échapper ne me semble pas très moral. Lorsque la plupart d’entre nous ne peut pas se permettre de bénéficier de telles échappatoires, ce n’est plus « juste ». Même si c’est légal.

Puissent ces « affaires » donner l’inspiration à ceux qui nous dirigent de mettre en place un autre système, qui viserait à ne plus rendre nécessaire de tels montages tout en garantissant un fonctionnement optimal de notre société.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Humeurs, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *